Parcours de formation en Ecothérapie

La psychothérapie est une science en mouvement, elle évolue, elle s’adapte. Petit à petit, les thérapeutes sortent de leur cabinet, ils investissent d’autres terrains. Il s’agit là d’une évolution cruciale et nécessaire face aux nouveaux enjeux sanitaires, économiques, écologiques.

 

Une évolution récente est le recours au milieu naturel comme terrain thérapeutique. Il s’agit d’utiliser un ailleurs comme espace de projection et d’évolution. Nos patients sont souvent enfermés dans leur propre « ailleurs » qu’ils n’ont pas choisi. Les amener en extérieur permet d’investir un ailleurs choisi, au sein duquel ils peuvent cheminer, symboliser, changer de perspective, et trouver des pistes nouvelles de transformation. Et pour le thérapeute, c’est une occasion unique pour explorer, être inventif et s’inspirer de l’infinité des ressources que nous offrent la nature et l’environnement.

 

Osez sortir de vos cabinets et des sentiers balisés, et rejoignez-nous pour ce parcours de formation au grand air qui vous transmettra les bases du travail écothérapeutique.

Notre parcours de formation

je m’abonne à la newsletter “Ecothérapie” et je reçois le syllabus du premier niveau !

NIVEAU 1

INTRODUCTION À L’ÉCOTHÉRAPIE : SORTIR DU CABINET

3 jours

Dans ce niveau introductif, nous aborderons la nature comme nouvel espace de consultation. L’environnement naturel est un espace vaste et riche en possibilités d’interaction. Nous verrons comment l'environnement naturel (une cour, un jardin, un parc, un petit bois…) peut devenir un espace thérapeutique, au sein duquel le patient sera amené à cheminer (dans tous les sens du terme).

Au-delà d’un simple espace de consultation, nous aborderons également comment la nature peut devenir un véritable co-thérapeute. Tout comme dans une co-thérapie, la nature a une place à part entière. Elle joue un rôle essentiel dans le processus de soin, complémentaire au thérapeute humain. Nous évoquerons brièvement les multiples possibilités thérapeutiques, qui seront approfondies dans les autres niveaux.

Objectifs : 

  • Comprendre l’intérêt de sortir du cabinet avec son patient
  • Poser les bases du travail en extérieur
  • Intégrer le lien à la nature dans sa pratique
  • Introduire le mouvement et la marche en thérapie
  • Reconnecter les patients avec leur corps et leur sensorialité
  • Offrir un espace expérientiel propice à l’émergence de sens nouveaux
  • Découvrir tout ce qu’offre l’espace naturel : stimulations sensorielles, contrastes, relief, changements de perspective, résilience…
  • Diversifier les médiations thérapeutiques du thérapeute
  • Lever les freins du thérapeute à sortir du cabinet

Contenu : 

  • Exercices d’instant présent
  • Marches méditatives
  • Explorations sensorielles de l’environnement
  • Travail de la posture
  • Passer du « face à face » au « côte à côte »
  • Utilisation de l’espace et du déplacement
  • Les bases et les origines du « walk and talk » et de la « walking therapy »
  • Exercices de symbolisation
  • Une cour, un jardin, un patio, un parc urbain, un petit coin boisé : comment utiliser son environnement ?
  • Le cadre et les précautions d’usage
  • La structure d’une séance d’écothérapie
  • Les indications/contre-indications
  • Les freins du thérapeute

NIVEAU 2

EXPLORER LE CONTEXTE EXTÉRIEUR

Le niveau 2 comprend plusieurs modules qui peuvent être réalisés dans l’ordre souhaité. L’objectif est d'entraîner le thérapeute à amener son patient de façon plus immersive dans des contextes naturels variés.

Dans le niveau 1, l’intention est de sortir du cadre habituel et d’amener le cabinet de consultation à l’extérieur. L’environnement thérapeutique peut être encore assez urbain, pourvu qu’il offre un espace de déambulation suffisant aux déplacements du patient.

Dans ce niveau, l’intention est d’amener le patient dans un environnement plus sauvage, dans le but de bénéficier au mieux du couvert végétal et de grands espaces. On va donc s’écarter davantage du milieu urbain et rechercher des contextes naturels plus immersifs.

A l’heure actuelle, 2 versions sont possibles :

  • Un module forêt
  • Un module montagne

LA FORÊT

3 jours

L’immersion en forêt est au cœur de la pratique de la sylvothérapie. Rattachée à un champ large de disciplines (médecine, psychologie, neurosciences, sciences de l’éducation, biologie, écologie, naturopathie…) la sylvothérapie rassemble les pratiques visant l’amélioration de la santé et du bien-être humain par l’immersion des personnes dans un espace forestier. Dans ce courant, le rapport aux arbres et aux forêts est le cœur du processus de soin.

Des études récentes démontrent les bienfaits physiologiques et psychologiques des séances en forêt : baisse du stress et de la pression artérielle, renforcement du système immunitaire, amélioration de la concentration et de la qualité du sommeil, diminution des troubles anxieux et dépressifs…

L’objectif de ce module est d’explorer les différentes facettes du travail en forêt, inspiré par la tradition de sylvothérapie et de thérapies forestières en France, mais également inspiré par les pratiques venues du Japon (shinrin yoku, shinrin ryoho).

Objectifs : 

  • Connaître les bases de la sylvothérapie et du shinrin yoku
  • Comprendre la nature dans sa fonction thérapeutique
  • Aborder les bienfaits physiologiques de l’environnement forestier
  • Aborder les bienfaits psychologiques de l’environnement forestier
  • Poser les bases du travail en forêt
  • Faire une place à la dimension sensible et contemplative
  • Travailler l’attention, comme une ressource essentielle dans le rapport au monde
  • Amener le praticien à concevoir sa séance en forêt
  • Réviser le cadre d’une séance d’écothérapie

Contenu : 

  • Historique de la sylvothérapie (de la France au Japon)
  • Les bienfaits physiologiques de la forêt : comment la nature fait du bien
  • Les bienfaits psychologiques de la forêt : comment la nature amène la transformation intérieure
  • Utilisation d’un espace boisé (un parc, un bois, une forêt) : quels enjeux
  • Les bases du shinrin yoku et exercices de sensorialité
  • Éléments d’immersion douce : méditation et conscience attentive, vagabondages mentaux, pratiques statiques et contemplatives, marches méditatives
  • Utilisation symbolique de l’environnement
  • Révision des principes importants du travail en extérieur : l’indication, le cadre, les règles de confidentialité, la structure d’une séance
  • Construire spécifiquement sa séance en forêt (comment donner rdv au patient, conditions météos, matériel à prévoir, logistique…)
  • Les peurs / les risques de la forêt
  • Pratiquer en séance individuelle et prémisses du travail de groupe

LA MONTAGNE

3 jours

Un autre champ d’action rassemble les moyens thérapeutiques liés cette fois à la montagne : l’orothérapie. Les bienfaits physiques de la montagne sont connus de longue date : air frais, soleil, altitude, pureté de l’air,... Ainsi, les cures en montagne sont prescrites depuis des décennies pour soigner l'asthme, les rhumatismes, la bronchite chronique ou encore les troubles du sommeil.

On connaît cependant moins les bienfaits psychologiques de la montagne, ou autrement dit, comment le relief peut avoir un impact thérapeutique. Or, travailler avec le relief permet une mise en relation du rythme du corps et de la pensée. Monter, descendre, avancer, reculer, changer de direction, franchir un obstacle… Tous ces mouvements du corps induisent des mouvements de l’esprit qu’il est intéressant d’explorer.

En outre, l’espace montagnard permet un travail de regard, de mise en perspective, d’élargissement du champ de conscience. La montagne offre ainsi une double direction thérapeutique : d'un côté elle induit un sentiment de présence à soi et de l'autre elle offre à l'imaginaire l'occasion de se déployer.

L’objectif de ce module est d’explorer les différentes dimensions du travail thérapeutique en montagne au travers de ses multiples facettes orographiques.

Objectifs : 

  • Connaître l’histoire et les bases de l’orothérapie
  • Comprendre la montagne dans sa fonction thérapeutique
  • Aborder les bienfaits physiologiques de la montagne
  • Aborder les bienfaits psychologiques de la montagne
  • Poser les bases du travail en montagne
  • Apprendre à utiliser le relief comme mise en relation du corps et de l’esprit
  • Travailler le regard et l’élargissement des perspectives
  • Amener le praticien à concevoir sa séance en montagne
  • Réviser le cadre d’une séance d’écothérapie

Contenu : 

  • Historique de l’orothérapie
  • Notions de “psychisme ascensionnel"
  • Les bienfaits physiologiques et psychologiques de la montagne
  • Exercice d’analyse-résolution de problème en fonction du relief
  • Invitations méditatives sur le regard : voir loin, voir haut, voir large
  • Exercices de créativité
  • Intégration du rapport au vivant (végétal, animal, minéral)
  • Principes de la marche afghane et de la coordination souffle-marche
  • Utilisation symbolique de l’environnement
  • Révision des principes importants du travail en extérieur : l’indication, le cadre, les règles de confidentialité, la structure d’une séance
  • Construire spécifiquement sa séance en montagne (comment donner rdv au patient, conditions météos, matériel à prévoir, logistique…)
  • Les règles de prudence en montagne
  • Pratiquer en séance individuelle et prémisses du travail de groupe

NIVEAU 3

LE TRAVAIL ÉMOTIONNEL EN NATURE

A ce niveau, nous allons combiner le travail en nature avec une thérapie appartenant au courant des thérapies cognitives et comportementales de 3ème génération : la thérapie ACT. La Thérapie d’Acceptation et d’Engagement a pour objectif de réintroduire chez le patient de la flexibilité cognitive, émotionnelle et comportementale au travers de 6 processus : l’acceptation, la défusion, l’instant présent, le soi observateur, les valeurs et les actes engagés.

Au cours des 2 modules de ce niveau, nous proposons d’approfondir l’exploration de ces processus de l’ACT à travers l’utilisation et l’expérience du contexte. Nous avons choisi des sites géographiques et géologiques particuliers, offrant un environnement symbolique très riche. Ce niveau est ainsi l’occasion de vivre la thérapie pleinement comme une thérapie contextuelle où le milieu dans lequel évolue le patient constitue le miroir de son vécu émotionnel intérieur.

Deux formules sont actuellement disponibles :

  • Catharsis, immersion géologique au sein du labyrinthe de Nébias
  • L’Axe Majeur, expérience urbanistique et architecturale en Île de France

CATHARSIS

5 jours

Progressant sur un site géologique unique, le labyrinthe de Nébias en pays cathare, nous proposons d’approfondir les processus de la thérapie ACT, utilisant le site comme support symbolique et thérapeutique.

Cette formation est l’occasion de se former à une dimension peu exploitée en thérapie : le contexte. Les différentes facettes géographiques et géologiques du site sont utilisées comme des activateurs émotionnels, permettant au patient d’avoir accès à son vécu intérieur, d’entrer en résonance avec ce qui l’entoure et de mettre en relation ce qu’il voit avec sa propre histoire personnelle.

A ce niveau, l’environnement naturel endosse amplement la fonction de co-thérapeute qui devient un espace de projection pour le patient. La nature joue ici le rôle de miroir, de médiateur qui révèle des choses du patient à lui-même.

Concrètement, nous utiliserons les différentes composantes de l’environnement (un arbre mort, un cul de sac, un coin sombre, une intersection, une ruine, une clairière, une barrière, un belvédère…) pour mettre en pratique les différents processus de la thérapie ACT : lutte, acceptation, fusion, défusion, instant présent, concepts de soi…

Objectifs :

  • Vivre la thérapie pleinement comme une thérapie contextuelle : comment exploiter le contexte en thérapie pour amener le patient vers plus de flexibilité
  • Utiliser un site géologique naturel comme support symbolique et thérapeutique
  • Apprendre à faciliter l’accès émotionnel grâce au support environnemental
  • Travailler le changement de perspective en se déplaçant dans l’environnement
  • Explorer les processus de l’ACT à travers l’utilisation et l’expérience du contexte
  • Approfondir l’utilisation du mouvement et du déplacement dans les séances de thérapie pour amener le patient à explorer et mobiliser davantage son corps
  • S'entraîner au travail symbolique et métaphorique
  • Développer sa créativité de thérapeute, en exploitant toutes les ressources du contexte
  • Faire un travail personnel sur ses propres émotions, ses blocages, ses représentations…

Contenu :

  • Utilisation des composantes de l’environnement comme projection symbolique thérapeutique (une intersection, un obstacle, des ruines, une clairière, une barricade…)
  • Mise en pratique des différents processus de la thérapie ACT : lutte/acceptation, fusion/défusion, instant présent, niveaux de soi, valeurs et engagement
  • ​​Exercices de métaphores et symbolisations (à partir d’une roche, d’une écorce, d’un arbre qui a poussé de travers ou qui a connu un accident de parcours…)
  • Jeux de confiance en groupe
  • Méditations
  • Exercices de cognition incarnée
  • Marches et exercices de walking therapy
  • Initiation au land art et à l’art-thérapie
  • Travail d’écriture et d’imaginaire

L’AXE MAJEUR

5 jours

Cette deuxième formule invite à parcourir un site davantage urbanisé et possédant également un fort potentiel symbolique. Il s’agit de l'œuvre monumentale de l’artiste architecte Dani Karavan situé à Cergy-Pontoise : l’Axe Majeur. Long de 3,2 kilomètres, l'Axe est composé de douze stations, incluant une tour penchée, un ensemble de douze colonnes, une passerelle, des jardins, une île ou encore un amphithéâtre.

Les 12 étapes de l’Axe constituent un matériel métaphorique très riche que nous pouvons à nouveau utiliser comme miroir introspectif pour les patients. En nous déplaçant sur le site, nous travaillerons spécifiquement le changement de perspective et nous verrons comment notre attitude change lorsqu’on évolue dans des environnements différents et que l’on modifie son point de vue.

Concrètement, nous utiliserons les différentes composantes de l’environnement (les œuvres architecturales, les espaces végétalisés, les zones abandonnées ou délabrées, les friches, les ruptures sur le parcours…) pour mettre en pratique les différents processus de la thérapie ACT.

Objectifs :

  • Vivre la thérapie pleinement comme une thérapie contextuelle : comment exploiter le contexte en thérapie pour amener le patient vers plus de flexibilité
  • Utiliser un site géographique urbanisé comme support symbolique et thérapeutique
  • Travailler le changement de perspective en se déplaçant dans l’environnement
  • Explorer les processus de l’ACT à travers l’utilisation et l’expérience du contexte
  • Approfondir l’utilisation du mouvement et du déplacement dans les séances de thérapie pour amener le patient à explorer et mobiliser davantage son corps
  • Apprendre à jouer avec les cadres pour modifier la perspective que l’on a sur les situations
  • S'entraîner au travail symbolique et métaphorique
  • Développer sa créativité de thérapeute, en exploitant toutes les ressources du contexte
  • Faire un travail personnel sur ses propres émotions, ses blocages, ses représentations,…

Contenu :

  • Utilisation des composantes de l’environnement comme projection symbolique thérapeutique (un axe, une intersection, un obstacle, des friches, une clairière, un promontoir, des escaliers,…)
  • Mise en pratique des différents processus de la thérapie ACT : lutte/acceptation, fusion/défusion, instant présent, niveaux de soi, valeurs et engagement
  • Théorie des cadres déictiques : identité, spatialité, temporalité
  • ​​Métaphores et symbolisations
  • Exercice sur les polarités
  • Exercices en mouvements
  • Créativité et imagination du thérapeute
  • Les enjeux spécifiques de l’environnement urbain : accessibilité, fréquentation, horaires, confidentialité

NIVEAU 4

PRACTICUM ÉCOTHÉRAPIE

4 jours

Le Practicum est accessible à l’issue d’au moins 3 modules effectués parmi les 5 précédents :

  • Le niveau 1 introductif : Sortir de cabinet (ou un niveau équivalent *)
  • 1 module du niveau 2 : Explorer le contexte extérieur (Forêt ou Montagne)
  • 1 module du niveau 3 : Le travail émotionnel en nature (Catharsis ou Axe Majeur)

Ceci est la condition minimale, mais il est bien sûr tout à fait possible d’avoir effectué 4 modules, voir les 5.

* D’autres formations introductives existent sur le marché. Il est tout à fait possible de passer directement au niveau 2 après évaluation du niveau d’équivalence.

Le niveau Practicum vise à autonomiser le thérapeute dans sa pratique de l’écothérapie. Nous revenons sur les contenus des modules précédents et nous proposons de nombreuses mises en pratique. Quelques nouveaux apports théoriques sont également amenés comme l’utilisation du “chairworking” en nature ou le travail de la compassion.

Par ailleurs, chaque participant est amené à créer et proposer ses propres exercices au reste du groupe.

A l’issue du niveau 3, un travail de fin de formation, accompagné d’un quota d’heures de supervision sont requis avant d’obtenir la certification.

Objectifs : 

  • Revenir sur le contenu des précédents niveaux
  • Approfondir la compréhension des capacités de résilience de la nature et les intérioriser
  • Découvrir le travail du “chairworking” (travail des chaises) en nature
  • Introduire au travail de la compassion en nature
  • Autonomiser le thérapeute et l’amener à construire ses propres exercices
  • Tester ses propres exercices avec le groupe
  • Développer la spontanéité, la créativité et l’audace en tant qu’écothérapeute

Contenu : 

  • Exercices de révision sur les différents types de proposition : éveil sensoriel, métaphore, symbolisation, apprentissage vicariant
  • Le travail des chaises en extérieur : la souche vide, les deux souches, les souches multiples
  • Exercices sur la nature compassionnée
  • Approfondissement du changement de perspective : utilisation d’objets nature, du corps dans l’espace, exploration de l’environnement
  • Création et co-création d’exercices et proposition au reste du groupe
  • Écriture d’exercices et montage d’une journée d’accompagnement (individuel ou en groupe)
  • Développement de son projet personnel d’écothérapeute

NIVEAU 5

Une fois la certification accomplie, il sera possible d’avoir accès à des modules complémentaires visant à perfectionner des dimensions spécifiques. Chaque module est individuel et peut être accompli dans n’importe quel ordre.

Actuellement, 4 modules complémentaires sont en préparation :

  • Montagne et Bivouac : module immersif en autonomie
  • Réveiller l’intuition : connexion avec les pratiques intuitives ancestrales
  • Écopsychologie : éveiller le sentiment d’appartenance à l’écosystème vivant
  • Hortithérapie : les plantes et le jardin comme support thérapeutique

Prochaines dates France

  • 29/11 - 01/12 2022 - Ecothérapie : Sortir du cabinet de consultation - Thèbe - Résidentiel - Formateurs : Thomas Busigny et Charlotte Roura - 480 eur (frais pédagogique) + 140 eur (Pension complète) = 620 eur
  • 12/04 - 14/04  2023 : Ecothérapie : Niveau 2 : Forêt - Baronnies - Résidentiel - Formateurs : Thomas Busigny et Charlotte Roura - 480 eur (frais pédagogique) + frais de pension à définir
  • 05/07 - 07/07  2023 : Ecothérapie : Niveau 2 : Montagne - lieu à définir - Résidentiel - Formateurs : Thomas Busigny et Charlotte Roura - 480 eur (frais pédagogique) + frais de pension à définir
  • 07/11 - 11/11   2023 : Ecothérapie : Niveau 3 : Catharsis - Nebias - Résidentiel - Formateurs : Egide Altenloh et Thomas Busigny - 640 eur (frais pédagogique) + frais de pension à définir
  • 13/11 - 15/11   2023 : Ecothérapie : Sortir du cabinet - lieu à déterminer - Résidentiel - Formateurs : Egide Altenloh, Charlotte Roura et Thomas Busigny - 480 eur (frais pédagogique) + frais de pension à définir

 

Prochaines dates Belgique

Prochainement de nouvelles dates

Convention France

Compléter le document suivant est nécessaire pour votre inscription aux formations sur le territoire français. Sont repris dans cette convention générale les différentes dates programmées ci-dessus. Inscrivez-vous aux dates souhaitées, envoyez le document complété et signé (toutes les pages) à asbl@psyris.be. Nous reviendrons vers vous pour la suite des démarches. Le paiement se fait formation par formation. Pour chacune d'elle, vous recevrez une facture à régler en une ou plusieurs fois avant le début de la formation.

>>>> télécharger la convention <<<<