Ecothérapie – trois méditations d’automne

Le ciel s'assombrit, les oiseaux se font plus nombreux autour des mangeoires encore vides. Il fait encore nuit quand le réveil se met à hurler et mon épouse me demande de fermer la porte alors que je ne l'ai pas encore ouverte. Les ramoneurs sautent de toit en toit, j'ai abandonné les shorts et mon chien aboie sur le transpalette amenant les 2m3 de pellets au voisin. Il n'y...
En savoir plus
error: Ce contenu est protégé !!
X
X