Coachons qui s’enlaidit (petite invitation esthétique)

Sous ce titre racoleur, le lecteur pourra lire une invitation ou une question. L’invitation emprunte l’impératif pour exprimer une suggestion et conjugue à la première personne du pluriel le verbe « coacher » pour partager à deux un accompagnement entre coach et coaché. « Qui s’enlaidit », la formule peut surprendre, elle veut surtout reconnaître et désigner cette part...
En savoir plus

Bear on the beach & teddy fear

J’ai tellement peur que quelque chose arrive. Que soudain je sois confronté au chaos de mes émotions, désemparé et en panique. Etrangement, des mots viennent qui m’aident à cerner ce brouillard angoissant. Est-ce la peur ou de l’anxiété ? Pour expliquer la différence entre suspens et surprise, dans les manuels de scénario on recourt à la métaphore de l’ours sur la plage ...
En savoir plus
error: Ce contenu est protégé !!
X
X