Petit théorème de l’angoisse & corollaires

« (…) et l'Angoisse atroce, despotique,  Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. »  Au départ de ce vers, tiré de Spleen (LXXVIII) dans les Fleurs du mal de Charles Baudelaire, nous faisons l’hypothèse que l’angoisse atteint, en effet, un maximum en un point précis de l’espace-temps. Comme les expressions familières de « poussée » ou « crise » l’attestent, le phénomè...
En savoir plus

Charon, mauvais coach !

  Post-Mutationem : Chronique d'un changement recherché C’est probablement le moment-clé dont chacun se souvient à l’issue d’un coaching, l’instant où les choses ont pu basculer, où l’on a pu pivoter en restant soi-même, dépouillé d’une partie de soi, devenue inutile, et enrichi d’une nouvelle proposition. Qu’est-ce au juste ? Le coaching de transition vise à accomp...
En savoir plus

Coachons qui s’enlaidit (petite invitation esthétique)

Sous ce titre racoleur, le lecteur pourra lire une invitation ou une question. L’invitation emprunte l’impératif pour exprimer une suggestion et conjugue à la première personne du pluriel le verbe « coacher » pour partager à deux un accompagnement entre coach et coaché. « Qui s’enlaidit », la formule peut surprendre, elle veut surtout reconnaître et désigner cette part...
En savoir plus

Bear on the beach & teddy fear

J’ai tellement peur que quelque chose arrive. Que soudain je sois confronté au chaos de mes émotions, désemparé et en panique. Etrangement, des mots viennent qui m’aident à cerner ce brouillard angoissant. Est-ce la peur ou de l’anxiété ? Pour expliquer la différence entre suspens et surprise, dans les manuels de scénario on recourt à la métaphore de l’ours sur la plage ...
En savoir plus

Hasard ? Coïncidence ?

Hasard ? Coïncidence ? La vie est surprenante. Elle vous réserve toujours un petit quelque-chose d’unique, de savoureux, là, sous vos yeux. Je suis parti ce matin pour rejoindre un gîte. En pleine campagne. Froidchapelle, à deux pas des Lacs de l’Eau d’Heure. Dans un cri de joie, je trouve enfin cette rue inconnue de mon GPS, non sans quelques détours et mom...
En savoir plus

Je marche donc je suis …

  La posture, la façon dont on positionne notre corps, la façon dont on marche ont un impact substantiel sur notre humeur. Si vous marchez le dos courbé, en regardant vos chaussures, lentement, en trainant les jambes, les épaules relevées, vous allez vous sentir plus fatigué ou vous commencerez par ressentir de la tristesse ou encore de la peur. Si on vous par...
En savoir plus

Pierre a dit : “Vivons heureux en attendant la mort”

Un excellent livre de Pierre Desproges que je ne peux que vous conseiller. J’ai repensé à lui au cours d’une séance avec une de mes patientes ce matin. Depuis le début du confinement, elle médite, ou prie, ou fait un truc qui ressemble à du recueillement, autour d’un passage du Deutéronome (30:19) : « J’ai mis devant toi la vie et la mort […]. Choisis la vie, pour que tu viv...
En savoir plus

Faire émerger les potentiels individuels : le processus REALISE®

"Etre différent n’est ni une bonne chose, ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même" - ALBERT CAMUS Chaque individu est une personne talentueuse qui s’ignore à divers degrés. Il n’est pas nécessaire d’avoir un QI élevé ou encore de faire 9 secondes au 100 mètres pour être talentueux. Les talents sont aussi nombreux ...
En savoir plus

Construire son image de compassion idéale

Paul Gilbert (2010), pp. 289-295, traduction libre La façon dont on expérimente habituellement la compassion est, bien évidemment, à travers la tendresse d'autrui. La compassion prend naissance dans la relation à l'autre et s'en nourrit. Nous pouvons activer et stimuler le sentiment d'être en relation à travers l'imagerie. Les images génèrent en nous un sentiment d'apaisemen...
En savoir plus

Pardonner, à soi et aux autres

Nous faisons tous des erreurs. Chaque pensée, chaque action est le produit d'un ensemble de causes invisibles qui s'étendent à travers le temps et l’espace. Par exemple, j'ai hérité mon tempérament de mes parents et grands-parents, et mes actions sont déterminées par des éléments continuellement en interaction comme mon environnement, le climat, les personnes qui croisent ma r...
En savoir plus
error: Ce contenu est protégé !!
X
X