Manipulateur : Savoir le quitter et s’en protéger pour survivre

Si vous êtes arrivé sur cette page, ce n’est pas par hasard. Vous êtes probablement dans une relation qui vous tire vers le fond et ce, quoi que vous fassiez pour essayer de redresser la barre. Cet article n’a pas pour vocation de vous aider à mieux vivre cette relation mais à vous donner des pistes sur comment en sortir, avec de la casse, certes, mais le moins possible.

Si vous vous posez la question de comment survivre dans cette relation, c’est qu’il est temps, pour vous, de vous échapper de l’emprise du manipulateur qui domine votre partenaire.

Il y a différents types de manipulateur et ici nous allons aborder la question des plus difficiles à quitter : les « manipulateurs victimes », dont les comportements se rapprochent parfois d’une personnalité borderline non-traitée. Nous parlerons d’une personnalité manipulatrice et ayant de grosses difficultés à identifier et gérer ses émotions, faisant des projections émotionnelles, et mettant au coeur de leur souffrance tous les comportements de son partenaire.

Bien que nous avons adapté notre texte à ce type de manipulateur, Il reste très pertinent pour tout type de manipulateur : Il ne faut rien lâcher !

Pour faciliter la compréhension, je parlerai du « Manipulateur » et non du partenaire. Il vous sera plus utile de considérer qu’il s’agit de deux entités séparées pour passer à l’action. Deux entités dont l’une a l’ascendant sur l’autre et vous emprisonne dans une relation destructrice tant pour vous que pour votre partenaire. L’intention de cet article est de partir du principe que vous êtes embarqué dans la relation la plus toxique qui soit, sans faire du Manipulateur un monstre, car dans certains cas, le plus souvent d’ailleurs, ce n’est pas le cas.

J’utiliserai l’adjectif au masculin pour faciliter la lecture, mais tout ce que vous allez lire s’applique aussi à une Manipulatrice.

Votre partenaire ne pourra se libérer du Manipulateur que s’il est traité adéquatement, ce qui est rarement le cas car cette dominante manipulatrice fera passer les autres comme responsables de ce qui lui arrive. Certains Manipulateurs sont à ce point doués qu’ils arrivent parfois à vous faire passer pour le malade aux yeux des autres. Les plus doués, ou les plus pervers, vous feront passer pour un manipulateur.

Vous ne pouvez rien faire pour lui mais vous pouvez faire quelque chose pour vous.

Il est possible que vous soyez à ce point détruit que vous vous dites que vous méritez probablement ce qui vous arrive. C’est faux.

Se séparer du Manipulateur implique trois étapes : le détachement, la fin de la relation et la période de protection.

Le Détachement du Manipulateur

Durant cette période, il est important que vous preniez conscience de ce que vous avez à faire et élaborez un plan de sortie. On ne quitte pas si facilement un Manipulateur. Beaucoup de personnes n’arrivent pas à quitter un Manipulateur car elles sont parties sur un coup de tête, de façon impulsive, sans avoir un plan de sortie, sans ressource. Dans bien des cas, le Manipulateur a isolé son partenaire de son réseau social, contrôlait ses finances, ou contrôle la majorité des points de sortie, comme la voiture, le choix des activités. Durant la phase de détachement vous devrez :

  1. Observez comment vous êtes traité. Observez les méthodes de contrôle du Manipulateur, établissez-en une liste exhaustive.
  2. Progressivement devenez plus distant, parlez moins, partagez moins vos sentiments et opinions. Le but de cette manœuvre est de vous détacher du Manipulateur, en diminuant votre attachement émotionnel et par la même occasion de diminuer les situations où vous pourriez être pris pour une cible de ses attaques.
  3. Contactez prudemment votre famille et vos amis. Dites leur ce dont vous avez besoin : un endroit où vous retirer, de la protection, une aide financière, etc …
  4. Si vous avez peur d’abus ou de représailles, renseignez-vous concernant les options juridiques d’éloignement ou les astreintes de non contact.
  5. Si le Manipulateur a tendance à détruire les objets, sauvez vos objets de valeurs et tentez de récupérer ceux-ci si ils sont en sa possession. Dans bien des cas, vous perdrez certains objets, durant votre détachement – un faible prix si l’on compare celui-ci à votre survie.
  6. Arrêtez de discuter, de débattre ou d’argumenter avec lui. Arrêtez de vous défendre ou de vous justifier, répondez simplement en disant que vous endurez tellement de stress que vous ne voyez pas ce que vous pouvez encore faire de plus.
  7. Donnez des signes que vous êtes déprimés, confus, en burn out ou perdu. Rappelez-vous que le Manipulateur ne prend jamais sa responsabilité de ce qui se passe dans la relation. C’est de votre faute et c’est mieux ainsi. Le Manipulateur aura plus facile à vous laisser partir si vous prenez toute la responsabilité de l’échec de la relation. Il vous dénigrera devant vos amis, très certainement en disant que vous avez un problème, que vous êtes fou ou manipulateur, cependant, vous serez sauf, et c’est ce qui compte. Pour vos amis, cela permettra aussi de faire le ménage entre vos vrais amis, qui vous soutiendrons et ceux qui ne le sont pas vraiment, et ceux « qui ne prennent pas parti ». Ce n’est finalement pas un mal. Il est possible que vous soyez obligé de simuler la déprime ou la confusion. Le jeu en vaut la chandelle. Laissez vos amis penser ce qu’ils veulent durant le processus de détachement.
  8. Ne commencez pas une autre relation. Cela ne fera que compliquer votre situation en augmentant la colère du Manipulateur. Il est mieux que vous gardiez profil bas pendant quelques mois. Rappelez-vous que le Manipulateur va très vite trouver une autre victime. Ne maintenez pas le focus sur vous. Si vous avez des enfants avec le Manipulateur, maintenez-le aussi loin que possible de votre vie privée. Vous serez obligé de garder un contact avec, cependant limitez-vous au stricte minimum. N’acceptez jamais de passer des vacances avec lui « pour les enfants ».
  9. Quand le Manipulateur commencera à vous poser des questions sur vos changements de comportements, dites que vous êtes confus, déprimé, émotionnellement épuisé … Cela pose les fondations de la fin de la relation.

Finir la Relation avec le Manipulateur

Rappelez-vous que le Manipulateur n’accepte pas la responsabilité, répond par la critique et la colère, utilise la culpabilité et la manipulation et est sujet aux attaques de panique en contexte de détachement émotionnel s’il fait partie de la famille des Borderlines. Continuez à faire ce que vous faisiez lors de la phase de détachement.

  1. Expliquez que vous n’en pouvez plus, que vous êtes émotionnellement à bout, confus, brulé. Vous ne pouvez plus ressentir quoi que ce soit pour qui que ce soit et vous voulez mettre un terme à la relation pour son bien à lui ou elle. Rappelez-lui qu’il a probablement remarqué que quelque chose ne va pas et que vous avez besoin de temps et d’espace pour faire le tri dans vos sentiments et changer ce qui ne va pas chez vous. Aussi difficile que cela puisse vous paraître, vous devez utiliser un discours qui tourne sur le thème de « il y a quelque chose qui ne va pas chez moi, je ne suis bon pour personne à ce moment-ci de ma vie ». Si le Manipulateur peut vous imputer la responsabilité de la fin de la relation, vous n’en serez que plus vite libre.
  2. Si le Manipulateur panique et que vous recevez une pluie d’appels téléphoniques, de sms, de mails, de lettres, de notes sur votre voiture … réagissez de la même manière pour toutes, sans exception : plates excuses. Si vous sur-réagissez, vous perdrez à nouveau le contrôle et entrerez à nouveau dans les mailles du filet que le Manipulateur avait patiemment tissé autour de vous.
  3. Centrez-vous sur vos besoins pendant un temps. N’acceptez aucune négociation. Pas de « juste une semaine » ou « parts en vacances et discutons-en après » … Aussi longtemps que le Manipulateur aura des contacts avec vous, il pensera qu’il y a encore un moyen de vous manipuler.
  4. Le Manipulateur va s’évertuer à vous culpabiliser. A chaque coup de téléphone vous entendrez que vous êtes tellement aimé, qu’il/elle a fait tellement de choses pour vous, qu’il a sacrifié tellement de choses pour vous. Vous entendrez aussi que vous êtes une sacré(e) crapule de le laisser dans cet état, de ne pas lui donner une opportunité de pouvoir arranger les choses et de tout faire foirer un mettant un terme à la relation. Sachez-le. Le Manipulateur ne reculera devant rien. Il est possible qu’il contacte des personnes proches de vous et tente de les manipuler afin de vous faire regretter amèrement votre départ. Soyez vigilant. Il est possible que le Manipulateur raconte des histoires sordides sur vous, dans le simple but de vous nuire, par vengeance. Ne lui en voulez pas. Laissez tomber. Répondez simplement aux questions si on vous en pose.
  5. Ne tentez pas de faire comprendre ce que vous ressentez – cela ne marchera pas. Le Manipulateur n’est concerné que par ses propres sentiments – les vôtres ne sont pas pertinents. Vous perdrez votre temps à essayer de lui faire comprendre et la discussion sera une opportunité de plus de tenter de vous culpabiliser ou de vous manipuler.
  6. Ne tombez pas dans le panneau des changements subites : promesse de mariage, cadeau, voyage … Comme tout le monde, le Manipulateur peut changer sur une courte période de temps et lorsque la crise est passé, revenir à ses comportements antérieurs.
  7. Demandez de l’aide de professionnels pour vous aider et aider les autres personnes touchées par la rupture. Vous aurez besoin d’encouragement et de guidance. Gardez à l’esprit que si le Manipulateur sait que vous aller chercher de l’aide, il critiquera le thérapeute et les efforts que vous faites pour sortir de son emprise.
  8. N’utilisez pas de mot comme « un jour », « peut-être » ou encore « dans l’avenir ». Quand le Manipulateur entend ces ouvertures, il perçoit de la faiblesse et augmente alors la pression. Imaginez une machine à sous. Vous tirez la manivelle 10 fois et rien ne se passe. Vous passez à la machine suivante. Par contre, si à la dixième tentative, la machine vous lâche quelques pièces, vous continuerez. Vous penserez que le Jackpot est en vue. Il en va de même avec le Manipulateur. Ne lâchez pas une pièce, même par pitié. Ne changez jamais votre position. Jamais.

Période de Protection du Manipulateur

Le Manipulateur ne perçoit jamais ses responsabilités dans les difficultés relationnelles. Sur le plan psychologique, le Manipulateur vit de cette manière tout au long de sa vie. Tant qu’il ne perçoit pas qu’il est en faute également ou qu’il a un problème relationnel, le Manipulateur aura tendance à penser que son partenaire (la victime) est temporairement confus et qu’il écoute les mauvaises personnes ou qu’il est fâché à propos de quelque chose et que cela va lui passer. Le Manipulateur ne se détache que très rarement complètement et continuera de maintenir des contacts avec vous, même après que la relation soit terminé. Voici quelques conseils à suivre durant la Période de Protection :

  1. Ne changez jamais votre position. C’est terminé et c’est définitif. Ne parlez jamais d’un possible changement de votre position dans le futur. Vous pensez que cela pourra calmer le Manipulateur mais cela ne lui fera que penser qu’il existe encore des possibilités de vous manipuler et qu’un peu de pression en plus vous fera revenir dans la relation.
  2. N’acceptez pas de rendez-vous pour parler du bon vieux temps. Le bon vieux temps n’est qu’un moyen de vous faire regretter, culpabiliser, et tendre à nouveau ses filets autour de vous.
  3. Ne donnez aucun détail concernant votre nouvelle vie et nos nouvelles relations. Assurez-lui que tant sa vie que la votre vous appartient et qu’elle est privée et que vous espérez qu’il est heureux.
  4. Si vous commencez à vous sentir coupable pendant un coup de téléphone, interrompez la communication. Beaucoup de gens retournent dans un mauvais mariage à cause de la culpabilité. Si vous pouvez écouter les enregistrements téléphoniques vous constateriez que le Manipulateur passe énormément de temps a tenter de vous faire vous sentir coupable.
  5. Dans tous vos contacts avec un(e) ex « Manipulateur » ne donnez qu’un rapport factuel, comme vous le feriez avec votre grande tante. Ne faites pas part de vos ressentis.
  6. Quand le Manipulateur vous dira que la séparation est difficile tenez vous en à des généralités sur les séparations comme « oui, c’est vrai que c’est difficile de trouver la bonne personne ». Le Manipulateur tentera de parler de votre relation. Restez dans des généralités. Rappelez-vous : rien de personnel sur vous.
  7. Gardez tous vos contacts avec le Manipulateur les plus courts et gentils possibles. Le plus court est le mieux. Prenez de fausses excuses si cela est nécessaire. Repas sur le feu, on sonne à la porte, un rendez-vous professionnel vient d’arriver … Restez bref et … ne communiquez rien de personnel.

Conclusion

Nous rencontrons au cours de notre vie une multitude de personnes. Nous entretenons des relations plus proches avec certaines et parmi celles-ci il y en a qui nous remplissent de joie, d’autres d’amour et de sécurité. D’autres rencontres sont plus risquées pour nous et notre avenir à cause de leurs traits de personnalité et de leurs attitudes. Tant en médecine qu’en santé mentale, la clé de la santé est une identification précoce du problème et son traitement rapide. Voici quelques signes pour vous aider :

  • Sentiment récurrent de culpabilité
  • Impression que quoi que vous fassiez, vous faites mal
  • Désespoir
  • Changement de mode de vie, d’habillement
  • Voir vos amis sans le Manipulateur pose problème
  • Arrêt des activités auxquelles le Manipulateur ne participe pas
  • Sentiment d’être contrôlé en permanence
  • Vous commencez à mentir, vous avez peur d’annoncer un voyage, une formation, un diner entre amis

Lorsque vous remarquez ces indicateurs de surface, et que les patterns comportementaux du Manipulateur sont identifiés, il est temps de vous mettre en sécurité. Continuer une relation avec un Manipulateur implique de l’intimidation, de la peur, des accès de colère, un contrôle paranoïaque, et une totale perte de votre estime et de votre confiance en vous.

Si vous avez été enfermé dans une relation à long terme avec un Manipulateur, après vous en être échappé, faite le tour du propriétaire de votre psyché. On ne sort que rarement indemne d’une relation avec un Manipulateur. Il est possible que vous ayez besoin de l’aide d’un professionnel car, dans bien des cas, le stress produit par cette relation est tel qu’il peut déboucher sur une dépression réactionnelle. Vous pouvez avoir des séquelles intra- et interpersonnelles. Des psychologues, psychiatres et travailleurs sociaux peuvent vous aider.

Egide Altenloh
Suivez-moi

Egide Altenloh

Psychologue - Coach - Thérapeute et Formateur ACT chez Psyris
Psychologue comportementaliste, coach et formateur ACT. Egide est la personne ressource pour tout ce qui touche à la thérapie intégrative, aux émotions et à la créativité.
Il est responsable de la consultation générale à Psyris et des formations (ACT - version thérapie et version coaching ; coaching 3ème vague).
Il est responsable des services PSYRIS pour les entreprises (interventions/groupes/coaching).
Egide Altenloh
Suivez-moi