Inspirer, expirer, donner, recevoir. Méditation

J’ai retrouvé un vieil article d’une ancienne version de mon site personnel. Sa lecture m’en a fait beaucoup de bien. Sa pratique encore plus.

C’est un exercice de méditation « soignante » qui m’apaise, me nourrit de bonnes choses et m’ouvre au monde tout autour de moi. Je ne peux que vous souhaiter la même chose à sa lecture … ou à sa pratique.

 

Bonne lecture et surtout, bonne pratique !

 

Installez-vous dans le silence quelques minutes.

Prenez quelques inspirations comme si vous respiriez à l’aide tous les pores de votre peau et expirez de la même manière.

Pensez à plusieurs personnes qui vous aiment et, en imagination, placez-les autour de vous. Placez-les aussi proche ou loin de vous que vous le souhaitez. Visualisez-les tranquillement assis, juste pour vous, muent par de l’affection et de l’attention à votre égard. Vous pouvez aussi visualiser vos animaux favoris ou vous voir dans un contexte naturel entouré des merveilles de la nature.

Placez votre main sur votre coeur, continuez à respirer en prenant conscience de l’ensemble de vos sensations. Acceuillez leur affection au moment de l’inspiration et au moment de l expiration, renvoyez leur votre gratitude. Prenez le temps de faire l’expérience, d’inspirer de la chaleur et de la douceur et d’expirer de la gratitude et de l’amour.

Inspirez et expirez autant de fois que vous le souhaitez et sentez l’énergie de l’amour bienveillante vous irradier et rayonnant de vous au rythme de votre respiration.

Continuez ainsi quelques minutes.

Prenez conscience de vos sensations corporelles et repérez tout inconfort.  Si vous en avez un, où se situe-t-il ? A quoi ressemble-t-il ?

A présent, portez votre attention à l’endroit de votre coeur et regardez si il ne porte pas un fardeau émotionnel. Si c’est le cas, à quoi ressemble-t-il ? Quelle en est sa texture ? Est-il léger, lourd ? Est-il noir, gris ou encore d’une autre couleur ? Essayez de concrétiser cet inconfort et de clairement de l’identifier. Donnez-lui un nom si vous le souhaitez comme douleur, découragement, inquiétude…

Liez cet inconfort émotionnel à votre respiration. A chaque inspiration, accueillez votre souffrance.  Inspirez profondément.  Inhalez cet inconfort ou qu’il soit dans votre corps. Imaginez que votre inconfort se transforme dans l’espace qui sépare l’inspiration de l’expiration. Cette transformation peut être réalisée par une lumière à l’intérieur de vous ou simplement se faire par elle-même. Expirez amplement vers vous et vers les autres. Expirez depuis cet espace au centre de votre corps et diffusez du bien-être vers le monde.

Laissez votre expiration être l’opposé de votre inspiration. Si vous inspirez du noir, renvoyez de la lumière. Si vous inhalez de la dureté, expirez de la douceur…

Visualisez votre corps comme un ballon vide, laissez l’air s’en échapper, pur et clair, vers les autres êtres vivants. Vous pouvez envoyez du bien être et de la douceur vers des personnes précises ou vers le monde tout entier. Sentez-vous libre d’inhaler plus d’une inspiration pour intégrer votre souffrance ou encore d’expirer plusieurs fois du bien-être. Trouvez un équilibre. Laissez votre respiration se déployer à un rythme naturel. Inspirez votre détresse et expirez de la douceur et du bien être.

Faites cela quelques minutes puis revenez à vos activités quotidiennes.

Egide Altenloh
Suivez-moi

Egide Altenloh

Psychologue - Formateur ACT chez Psyris
Psychologue comportementaliste et formateur ACT. Egide est la personne ressource pour tout ce qui touche à la thérapie intégrative, aux émotions et à la créativité.
Il est responsable de la consultation générale à Psyris et des formations ACT.
Il coordonne également le site psy.be.
Egide Altenloh
Suivez-moi