Faire émerger les potentiels individuels : le processus REALISE®

« Etre différent n’est ni une bonne chose, ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même » – ALBERT CAMUS

Chaque individu est une personne talentueuse qui s’ignore à divers degrés. Il n’est pas nécessaire d’avoir un QI élevé ou encore de faire 9 secondes au 100 mètres pour être talentueux. Les talents sont aussi nombreux qu’il y a d’êtres humains. Avez-vous conscience que chacun d’entre nous est pourvu de plusieurs talents ? Ce qui fait la différence n’est pas le nombre ou la qualité des talents dont nous disposons, mais la façon dont nous les utilisons et ce que nous poursuivons en le faisant.

Imaginez un arbre. Qu’il soit majestueux ou chétif n’est pas important. Un arbre n’a pas qu’une seule branche, sinon ce ne serait pas un arbre mais une sorte de piquet naturel. Un arbre a plusieurs branches qui se déploient dans différentes directions. C’est ce qui fait de lui un arbre c’est qu’il a plusieurs branches. Un arbre sans branche est un tronc et le tronc n’est qu’une partie de l’arbre. Pour être “arbre”, il est nécessaire qu’il ait des branches.

Il en va de même pour un être humain. Pour se réaliser en tant qu’ “humain”, il est nécessaire que notre patient/client ait des branches et les branches sont ses talents.

Une branche est vivante, elle grandit et croît d’année en année. Une branche qui ne grandit plus, qui ne se renouvelle pas d’année en année est une branche morte et elle finira par tomber. Toute branche commence sa vie en bourgeon, imperceptible, mais présent. Si les conditions sont bonnes, ce bourgeon va grandir et porter des fruits.

Nos patients/clients ont également des bourgeons, pouvant grandir dans toutes les directions et le rôle de la personne qui les accompagne est de favoriser cette éclosion dans des directions qui font sens pour les patients/clients.

Les facteurs influençant la croissance d’un arbre sont multiples : l’ensoleillement, la qualité de la terre et de l’air, la proximité de certaines essences, les champignons, les insectes, l’irrigation du sol, l’humidité, la température …

Pour nos patients/clients, il en va de même. Les facteurs de croissance et d’évolution ainsi que, malheureusement, d’immobilisme et de stagnation sont multiples.

Les processus d’accompagnements actuels peuvent se différencier en deux grandes familles : les accompagnements “par la parole” et les accompagnements (psycho-)corporels.

Cette distinction, entre la parole et le corps, la pensée et le mouvement, est très répandue, même chez les scientifiques, et ce depuis l’antiquité. Depuis quelques années, une petite révolution est en marche dans les laboratoires de psychologie cognitive qui se penchent sur ce qu’on appelle en français la cognition incarnée ou étendue. Ces enseignements font un écho très harmonieux aux théories du fonctionnement humain optimal et au cognitivo-comportementalisme contemporain.

Jusqu’à aujourd’hui, très peu de méthodes proposaient d’utiliser les enseignements de ce champ de recherche en adaptant de façon clinique ces nouvelles perspectives.

La méthode que nous proposons intègre le corps, l’esprit et l’environnement, permettant à chacun se nourrir mutuellement des autres. Ni le corps, ni l’esprit, ni l’environnement ne sont prédominants, mais c’est le juste équilibre entre ces trois dimensions qui va maximiser l’aide que nous allons apporter à nos patients pour leur permettre de se réaliser pleinement.

REALISE

Qu’est-ce que c’est ?

REALISE est une méthode d’accompagnement s’appuyant sur les forces et les talents des individus. Simple sans être simpliste, efficace sans déshumaniser, cette méthode accorde une place importante au rythme singulier de la personne demandant l’accompagnement. Tout n’est pas forcément déjà là, toutes les réponses ne sont pas de facto dans l’individu, mais tous les bourgeons, tous les potentiels, s’y trouvent.

D’où ça vient ?

Comme dit précédemment, notre protocole s’appuie sur les recherches en psychologie étudiant l’épanouissement et le fonctionnement optimal individuel et interpersonnel, les approches comportementales et cognitives de troisième génération ainsi que le champ novateur de la cognition incarnée. Il s’agit d’une thérapie intégrative de type assimilative, c’est-à-dire que ce n’est pas un patchwork de tout ce qui pourrait marcher, mais un processus avec une rigueur scientifique, une philosophie et une posture spécifique de l’accompagnant.

Comment ça marche ?

REALISE est un processus de croissance personnelle et de déploiement de soi. Ce processus en sept étapes propose de nouvelles perspectives pour accompagner les personnes dans le développement de leurs potentiels.

REALISE aborde les problématiques liées aux potentiels en trois dimensions : le corps, l’esprit et l’environnement. Un déséquilibre subtil dans l’harmonie ces trois dimensions peut voir émerger de nombreux problèmes, comme l’anxiété, l’inaction, la rumination, le doute perpétuel, la procrastination, l’inadéquation sociale, l’excès de contrôle émotionnel et cognitif etc. REALISE, en mobilisant ces trois dimensions, permet de rassembler l’ensemble de nos forces et ressources au service de nos aspirations personnelles.

Cette approche est avant tout expérientielle. Cela peut paraître contre-intuitif au premier abord. Il ne s’agit pas de comprendre ; d’acquérir de nouvelles connaissances théoriques ou de nouvelles ressources intellectuelles ; il s’agit de vivre une expérience. Il s’agit de ralentir ; de se connecter avec ouverture, curiosité et bienveillance à ce qui est présent en soi et à l’extérieur de soi ; tout en étant en relation avec les autres et le monde. La compréhension se fait sur cette base expérientielle, pas avant. Elle ressort de l’expérience simplement, sans effort, limpide. Il n’est donc nullement besoin de réfléchir. Arrêter de se prendre la tête, ça libère les mains pour faire autre chose.

Un processus REALISE commence toujours par une évaluation. Non seulement il faut savoir ce que le patient/client souhaite, mais il faut aussi savoir comment il fonctionne car c’est sur ce fonctionnement que REALISE va avoir un impact. Ensuite vient le temps du travail proprement dit.

Ce travail commence par l’essentiel : donner de l’espace à son ressenti ; accueillir les émotions, les pensées, les sensations ; les percevoir dans le corps ; lâcher le mental et ses défenses pour observer ce qui émerge.

Pour être tout à fait honnête avec vous, ce n’est pas toujours agréable. Le cerveau humain est construit pour le raisonnement, la réflexion, la compréhension, l’élaboration de concepts, la planification et la résolution de problèmes. Il perd parfois de vue certaines fonctions primaires qui sont l’expérimentation et une ouverture attentive à ce qui se passe à l’intérieur et autour de soi.

Le processus REALISE s’attache à tourner son regard vers l’intérieur et à écouter ce qui se passe en soi ; sans se servir de son intelligence. En tout cas, pas encore.
Or savons-nous écouter? Lorsque nous écoutons, écoutons-nous en l’absence de toute pensée ? Est-ce que notre esprit est calme, pleinement attentif, disponible pour écouter sans effort son ressenti, tout étant pleinement attentif aux expériences internes (sensations, émotions, pensées, sentiments, souvenirs, images) et externes, telles qu’elles se présentent, moment après moment, sans porter de jugement de valeur ? Ou plutôt écoutons-nous à travers l’écran de notre vision du monde, de nos projets, de nos objectifs, de nos priorités, de nos désirs, de notre image de soi et de nos émotions ?

Alors que certaines approches visent une démarche de résolution de problème par la remise en cause de la réalité ou de la rationalité des pensées et des émotions difficiles ; le processus REALISE propose une nouvelle perspective de travail sur le corps, les cognitions, les émotions et l’environnement. Ainsi REALISE permet d‘acquérir de nouvelles habiletés afin d’apprendre de son expérience pour déployer son potentiel. En devenant plus présent à ses sensations corporelles, à ses émotions et à ses pensées, moment après moment, sans jugement (pas encore), le patient / client élargit son répertoire de compétences, développe de nouvelles perspectives menant à plus de liberté et de choix.

Une des grandes spécificités du processus REALISE est qu’il va non seulement prendre en compte l’environnement mais qu’il va s’appuyer dessus pour permettre au cheminement intérieur de se réaliser de façon optimale. Par exemple, nous pourrions faire une promenade en forêt avec un patient/client en suivant le protocole de la Walking Therapy, et proposer à celui-ci de choisir un endroit, d’y trouver un objet et de représenter par une sculpture ou un montage cette question épineuse à propos du choix de se séparer ou non, de changer d’orientation professionnelle ou encore de sortir de son addiction. Le travail symbolique que permet une sculpture dans les bois est sans limite. Nous pourrions suggérer de regarder la sculpture d’un autre point de vue, de regarder autour ce qui fait écho à la sculpture, de changer la sculpture en quelque chose de plus cohérent avec ce que le patient/client souhaite et de mettre en lumière le lien entre les actions réalisées pour changer cette sculpture et ce qu’il pourrait faire dans sa situation. Nous pourrions proposer d’imaginer à quoi ressemblerait la sculpture dans 5 ans si on la laissait ainsi, sans rien toucher. Nous pourrions proposer d’imaginer ce que dirait leur meilleur ami à propos de cette sculpture ou encore que ferait la personne dans 5 ans, lorsque ses problèmes seraient réglés, si elle repassait par ici et voyait cette sculpture ou encore de simplement se poser devant la sculpture et de respirer profondément … La seule limite est la croyance que l’accompagnant a de son niveau de créativité. Et nous ne parlons ici que d’une simple représentation symbolique à l’aide du matériel forestier.

L’utilisation de l’environnement ne se limite pas à manipuler les objets présents autour de nous. Nous vivons par et dans celui-ci. Plusieurs études montrent que la couleur, l’ordre ou le désordre, la température, le bruit ambiant, la luminosité influencent, bien au-delà de nos croyances, nos perceptions et nos actions. Or, il est facile de mettre un peu d’ordre, d’ouvrir une fenêtre ou de sortir prendre un peu le soleil quand il nous fait l’honneur de sa présence. Des petites choses si anodines ont un impact majeur sur notre façon de voir le monde.

Et le bonheur dans tout ça ?

Ne plus aller mal n’est pas la même chose qu’aller bien. Nous ne serons pas forcément heureux si non ne nous sentons plus mal. C’est le paradoxe de la plupart des demandes d’accompagnement : pour être heureux, les personnes nous demandent de les aider à ne plus se sentir mal. L’arrêt de la souffrance n’amène pas le bonheur mais le soulagement. Ce qui est déjà précieux. Mais le bonheur n’est pas l’absence de souffrance, c’est quelque chose d’autre. Et si c’était la conscience que l’on est sur la bonne route ? Si on me demande ce que je veux comme boisson au petit-déjeuner et que je souhaite un café, je risque de ne rien avoir si ma réponse est : “je ne veux pas de chocolat chaud”. Or les personnes en demande d’accompagnement ont souvent une liste impressionnante de choses qu’elles ne veulent plus. Savoir ce qu’elles souhaitent vraiment dans leur vie, quels chemins elles ont envie de parcourir, est une question difficile à résoudre. La méthode REALISE propose des outils très concrets permettant de faire émerger des réponses authentiques et profondes à ces questions difficiles.

Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à le partager. Si vous souhaitez en savoir plus sur le protocole REALISE, ne ratez pas les premières sessions de formation à Bruxelles ou à Paris.

Egide Altenloh
Suivez-moi

Egide Altenloh

Psychologue - Coach - Thérapeute et Formateur ACT chez Psyris
Psychologue comportementaliste, coach et formateur ACT. Egide est la personne ressource pour tout ce qui touche à la thérapie intégrative, aux émotions et à la créativité.
Il est responsable de la consultation générale à Psyris et des formations (ACT - version thérapie et version coaching ; coaching 3ème vague).
Il est responsable des services PSYRIS pour les entreprises (interventions/groupes/coaching).
Egide Altenloh
Suivez-moi