Méditation – “Oui”

Dire oui à la vie est parfois étrange, en particulier lorsque tout le monde prédit votre mort. Cela génère de l’incompréhension de la part de l’entourage, voire des critiques (”comment peux-tu t’accrocher comme ça à la vie ?”) ou encore à des conseils mal avisés (“tu devrais plutôt préparer ta mort”). C’est ce que vit aujourd’hui (nov 2021) un de mes patients, condamné de toutes parts, et qui pourtant s’accroche, continue le combat, malgré l’incompréhension générale de son désir de vivre. Et il est pourtant bien vivant.

Ce “Oui” à la vie, envers et contre tout, est une magnifique leçon de vie. Je ne peux que le soutenir et y croire avec lui. Et il m’a convaincu. Pourquoi ? Car le “Oui” a un pouvoir transformateur exceptionnel. Quel que soit le temps qu’il aura devant lui, ce qui compte est la façon dont il l’occupe. Et franchement, occuper sa vie avec un “Oui”, malgré les pronostics, est inspirant et donne envie d’y croire. Pour ma part, il me donne envie d’y croire.

Dans les pratiques méditatives, le “Oui” est souvent évoqué comme la lumière et le “Non” comme l’absence de celle-ci. Seul le “Oui” permet de mettre la lumière. Parfois celle-ci éclaire des zones que nous souhaiterions ne pas voir, certes, mais elle est la seule façon de construire quelque chose de tenable. Comme le dit Osho, “On ne peut pas construire un mur avec un non, car le non est vide.”

Voici, pour lui, ma version de la méditation du “Oui”.

Prenez un temps pour vous installer confortablement, dans une posture permettant d’éveiller votre attention.

Desserrez les vêtements qui seraient trop serrés.

Laissez-vous bercer quelques instants par votre respiration. Le temps de diminuer un peu votre activation et de trouver un peu de calme.

Prenez une profonde inspiration puis expirez jusqu’au bout de vos poumons, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’air et retenez votre souffle.

Rapidement, vous allez ressentir votre corps dire “Oui” à la vie. Une urgence à inspirer se manifeste avec force.

Tenez encore quelques instants.

Puis laissez l’air remplir vos poumons.

Dites intérieurement “Oui”. Remarquez comment résonne ce “Oui”. Répétez-le plusieurs fois, calmement, jusqu’à ce que vous ressentiez que vous résonnez avec lui, comme si votre corps et votre mental étaient enfin d’accord sur une chose : “Oui”.

L’une ou l’autre pensée va sans doute émerger. Dites-lui “Oui”.

L’une ou l’autre sensation va sans doute se manifester. Dites-lui “Oui”.

L’une ou l’autre émotion va sans doute apparaître. Dites-lui “Oui”.

Votre réponse à la vie est “Oui”, quel que soit ce qui se présente à vous dans l’instant, vous lui dites “Oui”. Simplement, humblement, avec tout votre coeur.

Faites cela encore quelques instants. Lorsque vous souhaitez terminer cette pratique, remerciez la vie de vous offrir l’occasion de lui dire “Oui” puis ouvrez, doucement, les yeux.

 

Voici un enregistrement fait en séance de groupe de cette méditation :

Egide Altenloh
Suivez-moi
Les derniers articles par Egide Altenloh (tout voir)
0 0 votes
Evaluation
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Feedbacks en ligne
Voir tous les commentaires