La cocotte des pensées

Cet exercice de défusion permet d’introduire les notions de valeur et de besoin associés aux pensées fusionnées.

La cocotte des pensées peut tout aussi bien s’aborder de façon métaphorique qu’en invitant le patient à réaliser une vraie cocotte en papier.

Lorsque j’étais enfant, je fabriquais de nombreuses cocottes. J’en avais une pour chaque situation. Une pour savoir si j’étais amoureux ou pas, une pour savoir si j’étais intelligent ou pas, une pour savoir si j’avais de la chance ou pas…

Derrière chaque révélation, se cachait un gage, plus ou moins ennuyant et en rapport avec la révélation.

Notre esprit est parfois comme une cocotte en papier. Le hasard nous amène parfois sur certaines pensées qui contrôlent nos comportements.

Ce serait tellement bien si nous pouvions choisir quelle serait notre gage au lieu d’être soumis aux caprices de notre esprit.

Prenons par exemple 8 de vos pensées les plus gluantes.

Jusqu’à présent c’était votre esprit qui décidait du gage. Mais à partir d’aujourd’hui, je vous propose que ce soit vous, grâce à une cocotte des pensées, qui décidiez de ce que vous allez faire si vous vous retrouvez englués dans une de vos 8 pensées gluantes. Un choix judicieux serait un comportement qui est relié à quelque chose d’important pour vous et qui vous permette de vous désengagez de cette pensée gluante.

Pour chaque pensée, décidez d’une action concrète que vous devrez réaliser si elle se présente.

Vous pouvez aussi utiliser la cocotte pour vous aider à prendre une décision ou encore vous donner un conseil judicieux.

Faites une cocotte en papier et complétez-là avec vos pensées et vos gages.

À vous de jouer.

Egide Altenloh
Suivez-moi
Les derniers articles par Egide Altenloh (tout voir)
0 0 vote
Evaluation
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Oldest
Newest Most Voted
Feedbacks en ligne
Voir tous les commentaires
Verny
Verny
1 mois il y a

youtube pour faire une cocotte en papier 🙂 super idée Merciiii